WELLCOME COLLECTION

On a pas vraiment fait de visites lambdas lors de nos premiers pas londoniens, nous étions plutôt portés par nos guides locaux et nous ne sommes pas du tout allés au marché aux fleurs de Portobello Road, quartier qui est mon fantasme depuis L’apprentie sorcière, une prochaine fois (mon petit doigt me dit que c’est bientôt). Du coup quand on était seuls c’était surtout de la ballade, les magasins de jouets, les « Oh mais Baker Street c’est juste à côté » et des petits trucs cochés dans notre Cartoville (oui, oui celui illustré par Pénélope Bagieu parce que je suis blogueuse okay ?).

WELLCOME COLLECTION LONDRES LONDON 09

C’est dans ce dernier que nous avons trouvés l’adresse du WELLCOME COLLECTION où l’on me vendait un « très très bizarre cabinet de curiosité ». Sauf que moi quand on me parle de cabinet de curiosité je vois ça. Pas ce que vous allez voir par la suite.

WELLCOME COLLECTION LONDRES LONDON 01 WELLCOME COLLECTION LONDRES LONDON 07

Parce que le cabinet de curiosités de Pénélope Bagieu est en vérité une exposition assez ludique aussi bien pour les grands que pour les petits, sur le corps humain, les maladies du siècle comme la malbouffe et la médecine. On est loin des exposés de Jamy dans le camion de Marcel mais les oeuvres des artistes sont assez éloquentes. Voyez plutôt :

WELLCOME COLLECTION LONDRES LONDON 08

Je pense que je vais me mettre cette photo en fond d’écran pour me motiver le matin quand j’ai la flemme d’aller courir.

WELLCOME COLLECTION LONDRES LONDON 11 WELLCOME COLLECTION LONDRES LONDON 12 WELLCOME COLLECTION LONDRES LONDON 13

Je suis pas super super fière d’avoir pris la photo suivante, mais qu’est-ce que c’est marrant quand même. Des lumières pouvaient être actionnées sur ce petit humain transparent pour montrer comment certaines zones fonctionnent et interagissent ensemble. Et malgré tout à 25 ans ça fait du bien de revoir les bases !

WELLCOME COLLECTION LONDRES LONDON 15

Dans les couloirs y’a une robe qui sépare deux pièces. Je note l’idée déco pour plus tard. Il y avait une deuxième exposition, on ne peut plus passionnante quelques mètres plus loin présentée par The Institute of sexology : Undress your mind. 

WELLCOME COLLECTION LONDRES LONDON 05

Je n’ai pris que cette photo (c’est un peu granuleux parce que Iphone 4 à l’époque, maintenant y’a plus de grain avec le 6, les progrès de la technologie !) parce que les photos étaient interdites et qu’en France je m’en fiche un peu et j’enfreins sans problème, mais les Anglais sont tellement polis que t’as pas envie de désobéir.

WELLCOME COLLECTION LONDRES LONDON 06

Elle était hyper passionnante, j’étais omnibulée notamment par les vidéos scientifiques de gros plans sur des ventres avant, pendant et après l’orgasme, c’était fascinant de voir la violence physique de ce phénomène. Toutes ces recherches au cours des siècles passés pour comprendre le clitoris (des recherches sont toujours en cours apparemment), l’orgasme, etc. Comprendre le phénomène de l’hystérie, j’ai fait un an de psychologie à la fac’ principalement parce que j’étais fascinée par la phrénologie et les examens inhumains d’autrefois, autant vous dire que toutes ces recherches sur les maladies mentales liées au sexes affichées là, ça m’a fait énormément plaisir (chacun ses délires, vous achetez des Tsum-tsum alors bon !). Ou encore la sexualité dans les autres pays et les coutumes qui leur sont propres.

Il y avait également une collection importante de produits liés à la sexualité, des premiers préservatifs « modernes » avec le packaging adéquat aux engins barbares des gynécologues (d’ailleurs entre nous c’est toujours un peu barbare, et froid, laissez-nous tranquilles !) et les premières images commerciales pornographiques.

On notera d’ailleurs que la plupart des recherches sur les maladies mentales, les photos érotiques et tutti quanti sont françaises. Alors on est peut-être des râleurs incapables de se passer de viandes, mais on sait prendre du plaisir quand même !

L’exposition d’ailleurs est ouverte jusqu’au 15 Septembre, si vous passez par Londres c’est toujours un bon plan. Et puis j’oubliais : C’est gratuit !!! 

WELLCOME COLLECTION LONDRES LONDON 04

Le site du musée qui n’est pas si loin à pieds de Baker Street d’ailleurs !

Laisser un commentaire