Oh la vache !

Dans la catégorie acteurs qui se mettent à écrire, je demande le dernier né : David Duchovny ! Après avoir incarné pendant des années un écrivain alcoolique, David Duchovny sort son premier roman et quel roman ! Une fable végétarienne… Évidemment, la végétarienne défenseuse du droit des animaux que je suis a tout de suite été intriguée par ce livre et c’est avec une joie non feinte que je l’ai dévoré en à peine deux jours. Pourtant ce n’était pas gagné gagné d’avance, la dernière fois que j’ai lu un livre écrit par un acteur c’était un roman d’Hilary Duff que je n’ai même pas terminé et pourtant Dieu seul sait l’amour que je lui porte ! Après je sais que viens toujours la question de la traduction, il est difficile de juger un livre traduit, car on ne sait si le traducteur a mal fait le boulot et patati et patata (ça m’est arrivé sur le livre de Cronenberg par exemple), pour le coup Oh la vache ! me semble super bien traduit ! D’ailleurs, pour être honnête, je suis bien contente de l’avoir lu en français et pas en anglais, car pour le coup, je ne suis pas certaine que j’aurais géré les jeux de mots, mon anglais est beaucoup trop classique, je pense (à titre d’exemple, j’ai bien galéré avec le livre de Lena Dunham).

Duchovny holy cow

Oh la vache ! donc, c’est l’histoire d’Elsie Bovary (oui oui) une vache laitière jeune et innocente qui un soir par la fenêtre surprend un reportage montrant les dessous des laiteries et des abattoirs. Horrifée, on l’a comprends, par son avenir et dégoutée des mensonges avec lesquels elle a grandie, la jeune vache projette alors de s’échapper pour aller en Inde, là ou elle ne craint rien. Elle sera accompagnée dans son aventure par un cochon converti au judaïsme et un dindon accro au smartphone. Elsie donc, décide de raconter son aventure avec l’aide de son éditrice à qui elle envoie régulièrement quelques piques et clin d’oeil. Oh la vache ! C’est le scénario refusé de Duchovny par Pixar et c’est aisément compréhensible, le récit sous couvert de jeux de mots à la Arnaud Tsamère est très politisé. Cette fable animalière moderne cache une amertume justifiée vis-à-vis du traitement des animaux et de l’incroyable société de (sur)consommation d’aujourd’hui. Parfois un peu lourd, le ton incisif et gamin n’est clairement pas fait pour être lu aux enfants, le mec a vraiment cru que Pixar allait réaliser un film d’animation avec un cochon qui se fait circoncire ? Quoi qu’il en soit, si vous voulez passer un bon moment pas trop prise de tête tout en réfléchissant un peu, c’est là l’astuce, Oh la vache ! est le roman parfait pour patienter en attendant le printemps ! Si vous voulez réfléchir un peu plus en vous marrant beaucoup moins je vous conseille de compléter cette lecture avec celle de l’indétrônable Faut-il manger les animaux ? de Jonathan Safran Foer.

IMG_1346

Je sais qu’on ne doit pas juger un livre sur sa couverture mais franchement quand vous voyez ça vous savez tout de suite que vous allez passer un bon moment ! Et si ça vous intéresse Elsie a même un blog (en VO) !

3 commentaires sur “Oh la vache !

  1. J’ai le livre, mais je ne l’avais pas encore commencé, par peur d’être déçue de l’auteur, ou je ne sais pas… Enfin bref, tu m’as convaincu, c’est le prochain sur ma liste !

    1. Au pire tu perds franchement pas beaucoup de temps il se lit hyper vite ! Tu l’as en quelle langue ? Tu me diras ce que tu en penses 🙂

  2. Je l’ai en français ! Je l’ai commencé et puis le lendemain un petit nouveau est arrivé dans ma vie 😀 Mais maintenant que je commence à m’adapter, j’ai bon espoir de finir ce bouquin ! (Ils sont presque à l’aéroport là :D)

Laisser un commentaire