Les films de filles

L’autre jour, Joris a décidé de ranger les DVds par genre – avec un sous rangement par réalisateur, pas trop relou le mec n’est-ce pas – et me montre tout fier de lui l’étagère « pour tes films de filles ». J’ai un peu rigolé puis je l’ai repris gentiment en disant « comédies romantiques ». Je me bats contre moi même déjà pour arrêter d’utiliser cette expression quand j’admets en rougissant avoir regardé une comédie romantique sur Netflix un soir en solitaire. Déjà je n’ai pas trop à avoir honte parce que j’ai quand même une culture cinéma imposante et importante – oui, oui, les deux – pour pouvoir regarder souvent parfois des guimauves. Puis j’ai le droit pour compenser le fait que Joris regarde TOUT LE TEMPS les informations.

Cette introduction pour m’interroger sur le sexisme ordinaire au cinéma. Ces films qu’on classe d’ors et d’emblée comme « films pour filles » ne serait-ce que par les couleurs choisies. Voyez plutôt :

film de fillesDu rose bonbon au rose pastel avec un petit dégradé de violet ou de rouge pour les filles ! YOUPI ! Qu’est-ce qu’on est originaux dîtes donc ! (Eh oui je sais que ça se fond totalement dans le design de mon blog mais je suis une fille j’aime le rose LOLILOL)

giphy (2)

Quand les cinémas s’en mêlent dans leurs programmations à la noix, ça a le don de me faire saigner du nez – littéralement mais ça j’ai du vous le dire plus d’une fois – avec leurs « Soirées filles » uniquement pour le film Connasse, ou 50 nuances de Grey, Josephine – thématisé cadeaux cochons et tee-shirt roses – et autres classiques comme Grease et Dirty Dancing ça m’énerve. Ça m’énerve parce que tout ça, c’est clairement du sexisme ordinaire qui ne fera strictement pas avancer la cause ni des femmes ni des hommes. En interdisant l’entrée aux films romantiques, musicaux ou un tant soit peu légers aux hommes qui se retrouvent réduits en simples accompagnateurs de madame-la-futile-qui-aime-le-rose on les oblige – en société – à n’aimer que les films de bagarres ou les films plus intelligents et cette stigmatisation est chiants et reloue pour les deux sexes. Parce que les garçons ne peuvent pas pleurer et les filles n’ont pas le droit d’aimer la bagarre.

Dr House pas content what_did_you_say____paul_gif__by_starxx1-d54xsfy

On est d’accord les garçons.

Les deux sexes pleurent devant Titanic, les deux apprécient l’abus d’hémoglobine des Die Hard tout comme les deux adorent frissonner devant L’exorciste.

Meryl <3

Merci Meryl, je te love too <3

C’est comme quand Peter Jackson à dit en interview – mais j’ai pas vérifié mes sources alors sorry si c’est des rumeurs – qu’il a ajouté une histoire d’amour entre un nain et une elfe dans The Hobbit pour faire plaisir aux filles.

Les filles ont détesté ces scènes. Sorry Pete…

yes peter jackson

Une bonne fois pour toutes chers distributeurs, cinémas et autres critiques de cinéma : Les films de filles n’existent pas. Les films de garçons non plus ! Les films s’adressent à tous et pas à un seul public ! C’est ça aussi la magie du cinéma, même pour des sous-guimauves avec des Louboutin dedans !

That's all

2 commentaires sur “Les films de filles

  1. Oui!!! Super discussion! I agree cent pour cent! lol
    A tu vu Mad Max? Ca c’etais vraiment un film magique: une histoire de femmes et de leur pouvoir sans le rose ni les pastels. C’etais super beau .

Laisser un commentaire