Le cygne et la princesse

Deuxième article dans la catégories « dessins animés qui méritent d’être vus » dont il faudrait trouver un surnom ou acronyme n’est ce pas ? Aujourd’hui je vous parle d’un dessin animé dont j’avais la cassette musicale petite, ça rendait mes parents fous et moi j’adorais presser le bouton pour chantonner « Plus loin que dans mes rêveeees, mes rêves les plus fouuuus », vous le connaissez peut être tous, aujourd’hui je vous parle du Cygne et la princesse. (1994)

Réalisé par un ancien animateur de Disney Richard Rich, à qui l’on doit seulement Rox et Rouky (1981) et Taram et le chaudron magique (1985) (donc le mec a bossé avec Tim Burton, c’est assez cool), Le cygne et la princesse est basé sur le ballet de Tchaïkovski le célèbre Lac des Cygnes.

L’histoire est celle de Juliette (Odette en anglais, allez savoir pourquoi ils ont traduit le prénom) et d’Arthur, princesse et prince dont les parents souhaitent le mariage. Ca aurait pu chémar comme dirait Grand Corps Malade, mais non, car Arthur, portrait craché du Prince de Lu, trouve Juliette si belle mais … rien d’autre. Figure féministe avant l’heure, Juliette annule les fiançailles avant de se faire enlever par un magicien déchu, qui ne souhaite que de se marier avec elle pour récupérer le royaume de papa. Afin de la convaincre, il la transforme en cygne et elle ne peut redevenir princesse que les nuits de lune. Pour lever le sort, soit elle se marie avec lui, et il est franchement moche, soit elle attend qu’un homme jure son amour pour elle devant le monde entier et c’est plutôt mal parti vu que jurer son amour pour un cygne est un crime dans certains pays.

Heureusement pour elle, elle fait connaissance de charmants sidekicks dont Rapido une tortue et surtout Aldo, une grenouille à l’accent italien, persuadée d’être un prince qui doit être embrassé par Juliette pour retrouver sa forme initiale. Et comme Arthur la trouvait, quand même, plus que belle il partira à sa recherche, tentera de la tuer sous forme de cygne au moins deux fois, avant de la retrouver sous sa belle apparence. Évidemment tout ne se terminera pas aussi simplement, le sorcier usera de la méthode Ursula en envoyant sa copine déguisée en Juliette tout comme Ursula empruntait la voix d’Ariel sous les traits de Vanessa.

Pour être honnête, j’avais gardé un excellent souvenir de ce film, et j’ai été un peu déçue. Rien n’est original dans ce dessin animé et j’ai eu une désagréable impression de déjà-vu tout le long du film. Non pas parce que je le regardais en boucle petite, mais parce que la plupart des plans m’en rappelaient d’autres, issus d’autres dessins animés. Certains, il faut le reconnaitre, plus récents que Le cygne et la Princesse. Un bon point pour la scène chantée « Mais quelle idée » où les futurs amants, se chamaillent sous des traits d’adolescents boutonneux. Fort heureusement le vilain petit canard se transformera en cy… oui vous avez compris. Je vous encourage tout de même à le voir ne serait ce que pour Aldo !

Le film connaitra deux suites qui, dans mes souvenirs d’enfance qui commencent à devenir un peu flous, étaient plutôt nuls.

4 commentaires sur “Le cygne et la princesse

  1. Ca m’est arrivé aussi de revoir un dessin animé que j’adorais étant petite et de le trouver fade aujourd’hui. J’ai déjà entendu parler de celui ci mais je ne l’avais jamais vu.
    Merci de redonner vie aux dessins animés oubliés 🙂

  2. Perso, je l’avais acheté en dvd il y a quelques années, et franchement je n’ai pas eu cette sensation de déjà vu. Ca m’a ramenait en enfance quand je le regardais en boucle. Le seul truc qui m’a un peu interpellé c’était peut être des personnages un peu fade comme le prince….. d’ailleurs je n’avais pas fait le rapprochement avec les paquets LU ça m’a bien fait rire 😉

  3. Ahhhh le dessin animé de mon enfance. Très sincèrement il m’arrive encore de le regarder rien que pour la nostalgie et les chansons !

    Par contre je n’ai vu les suites que récemment et je les ai tout comme toi trouvés nulles. Maintenant cela est peut être dû que j’ai vieilli et que la magie de ce dessin animé n’opere plus de la même manière.

    En tout cas je conseille le premier dans hésiter ☺

Laisser un commentaire